Comment traiter sa façade pour éviter des dégâts liés à l’humidité ?

Déceler les signes avant-coureurs des problèmes d’humidité

Exposée aux intempéries, la façade est soumise à rude épreuve pendant toute sa durée de vie. Au fil du temps, vous observerez probablement une dégradation des revêtements en crépi ou de l’enduit de surface. Par la suite apparaissent des fissures qui lézardent le mur. Si le problème d’humidité de la façade n’est pas traité à temps, il provoque des infiltrations d’eau dans les murs intérieurs. Ils se couvrent alors de salpêtre et moisissures comme par exemple des champignons tels que les mérules.

Identifier les causes de la dégradation de la façade
Avant de démarrer des travaux de façades, faites réaliser un diagnostic par un professionnel. Gouttières obstruées, isolants endommagés ou fuites sur la toiture peuvent être à l’origine du problème. Des fissures, une cheminée en mauvais état ou encore une absence de ventilation peuvent-être les raisons de la dégradation de la façade. L’humidité peut aussi remonter de la cave. Dans ce cas il faudra la traiter en même temps que la façade. Une fois ces causes écartées, un traitement hydrofuge est à envisager.

Les traitements de façades préventifs et curatifs
Un traitement hydrofuge assure l’imperméabilisation de la façade. Il forme une barrière étanche à l’eau tout en permettant aux murs de respirer. Il freine la graisse, les saletés et la pollution biologique et atmosphérique. La première étape est d’enlever les enduits et peintures de la façade et de traiter les fissures par enduit hydrofuge. Les murs sont ensuite recouverts d’un durcisseur contre l’humidité et la porosité. Quelques couches de peinture anti-humidité assurent la finition.
Pour vos travaux de façades dans la région du Hainaut et le nord de la France, contactez R.S.M.B. Façade à Dour, spécialiste du traitement hydrofuge et de la rénovation de façades.

0
Feed

Laisser un commentaire